Retour à l'accueilVoir les troubles traités par l'ostéopathieVoir les troubles traités par l'énergie

Accueil - Liste des troubles traités - Remboursement - Liens - Lois

Lois

Indépendemment de la façon de travailler , il existe trois catégories d'ostéopathes :

1) Les paramédicaux
Dont je fais partie. Ce sont les plus nombreux. Ils sont titulaires d'un diplôme d'état dans la santé (exemple : kinésithérapeutes, infirmières...).

2) Les médicaux

3) Les ni-ni
qui ne sont , comme leur nom l'indique , d'origine ni paramédicale , ni médicale et se sont baptisés " exclusifs ".
Ils ne sont pas professionnels de santé ( source : Conseil d'Etat )


Textes officiels :

Par deux arrêts , le Conseil d'Etat s'est récemment prononcé sur des recours déposés contre les décrets et l'arrêté
réglementant l'exercice de l'ostéopathie et les conditions de son enseignement.
Ces arrêts appellent , de la part du Conseil National de l'Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes , plusieurs remarques.

Les ostéopathes exclusifs ne sont pas des professionnels de santé.

Il note que les ostéopathes à titre exclusif - c'est-à-dire non titulaires d'un doctorat en médecine ou d'un diplôme d'Etat
de masseur-kinésithérapeute - ne sont pas reconnus comme des professionnels de santé. Cela va dans le sens de l'article 75
de la loi de mars 2002 ( dite loi relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé ) qui visait , justement ,
à protéger les patients en rendant l'exercice de l'ostéopathie plus sûr.
De même le Commissaire du Gouvernement estime que le niveau de formation des professionnels de santé ,
supérieur à celui des ostéopathes exclusifs , apporte les garanties recommandées par la loi.